LYMPHOPATH

Contenu personnalisé

Les réseaux nationaux anatomopathologiques pour cancers rares ont pour missions d’organiser la procédure de relecture des lames, mais également d’élaborer des recommandations nationales dans l’aide au diagnostic pour ces cancers rares, de favoriser des travaux de recherche (recherche fondamentale, translationnelle et clinique), de participer à la formation des pathologistes, de participer à la surveillance épidémiologique et à l’observation en élaborant des bases de données nationales.

 

Le réseau LYMPHOPATH a comme mission première d’assurer au quotidien la double lecture systématique des prélèvements tumoraux de tous les cas de lymphomes favorisant la prise en charge des patients atteints de lymphome.

 

Des recommandations ont été publiées en 2010 pour la prise en charge en particulier des BI-ALCL et des lymphomes B cutanés (réseau GFELC).

 

La base de données nationale des lymphomes, mise en place par le réseau LYMPHOPATH en 2010, compte aujourd’hui plus de 85 000 cas. Cette banque de données de lymphomes confirmés sur le plan anatomopathologique est la plus importante dans le monde. L’analyse de ces données par les coordonnateurs permet de mieux préciser les diagnostics de lymphomes notamment à l’aide de techniques de biologie moléculaires développées dans les centres de références, de montrer que la fréquence des différents types de lymphomes est comparable à celle des pays de même niveau socioéconomique, à l’exception des lymphomes T angio-immunoblastiques, de fréquence plus élevée que les lymphomes T périphériques. Elle permet également de suivre, en lien avec l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), les cas de lymphomes anaplasiques à grandes cellules sur implants mammaires.

1 centre de référence : IUCT-O Pr Pierre BROUSSET & Pr Camille Laurent

 4 centres de compétences :

  • IUCT-O : Pr Pierre BROUSSET & Pr Camille Laurent
  • CHU de Montpellier – Hôpital Gui de Chauliac :  Dr Vanessa SZABLEWSKI
  • CHU de Nîmes : Dr Samia Gonzalez
  • ACP des Feuillants : Dr Paul Caverivière

 

Le fonctionnement du réseau s'articule autour d'une fiche de liaison unique qui doit être annotée par le pathologiste réalisant le diagnostic initial puis par le pathologiste du centre expert effectuant la double lecture.

Spécialités
Recours en anapath
LYMPHOPATH
Hématologie
Sources
Onco-Occitanie
INCa - Institut National Du Cancer