Tutoriel vidéo : Site Internet - Page d'Accueil

Bonjour et bienvenue sur le nouveau site internet du Réseau Onco-Occitanie. Pour afficher la vidéo en plein écran, cliquez sur l'icône "Youtube" entourée en bleu ci-dessous. Pour afficher des sous-titres de cette vidéo, cliquez sur l'icône entourée en rouge ci-dessous. Bonne visite !

Nouvelles données sur les cancers du sein, du…

Santé publique France, l’Institut national du cancer (INCa), le Réseau français des registres des cancers (réseau Francim) et le Service de biostatistique des Hospices civils de Lyon (HCL) publient la première estimation nationale de la répartition des stades au diagnostic des cancers du sein, du côlon et du rectum. En savoir + Consulter le rapport

Les journées utilisateurs DCC - Montpellier

Réunion d'information du réseau Onco-Occitanie destinée aux professionnels. Inscription gratuite mais obligatoire

M'inscrire
Ajouter calendrier
Ajouter au calendrier2019-06-13 09:00:002019-06-13 16:00:00Les journées utilisateurs DCC - Montpellier Réunion d'information du réseau Onco-Occitanie destinée aux professionnels. Inscription gratuite mais obligatoire Maison des professions libérales, , MontpellierRéseau Onco Occitanie contact@onco-occitanie.frEurope/Parispublic
Organisateur

10ème Congrès National des Réseaux 2019

ÉTHIQUE ET CANCER : UN PARCOURS DE VIE L'édito du Président : Dr Joël CASTELLI, Président Oncobretagne Le Réseau Régional de Cancérologie Oncobretagne est heureux et honoré d’accueillir, les 3 et 4 octobre 2019, la 10e édition du Congrès National des Réseaux de Cancérologie dans le tout nouveau Centre des Congrès installé au sein du Couvent des Jacobins de Rennes. L’évolution rapide des moyens thérapeutiques a été associée à la fois à une amélioration du pronostic, rendant d’autant plus nécessaire la prise en compte de « l’après cancer » mais également à une augmentation exponentielle du coût des traitements, amenant à des questionnements au niveau de notre société. La complexité de ces traitements pose également la question de leur accessibilité sur le territoire.  Dans le même temps, notre société est de plus en plus méfiante vis-à-vis des évolutions scientifiques de la médecine (dépistage, vaccinations…). Face à ces changements, objets à la fois d’espoirs et d’interrogations, nous avons proposé d’axer cette 10ème édition du CNRC autour de « éthique et cancer : un parcours de vie ». Cela sera l’occasion d’aborder tout d’abord l’éthique du point de vue des professionnels mais également du coté des patients. L’application pratique au quotidien d’une approche éthique sera présentée à travers trois situations particulières (oncogénétique, recherche clinique et soins palliatifs). La question du coût d’accès aux soins sera discutée au cours de deux tables rondes. Différents ateliers seront proposés au cours de ces deux journées, autour de la prise en charge et de l’accompagnement du patient, de la coordination notamment au regard du virage ambulatoire mais aussi pour des prises en charge spécifiques telles que la pédiatrie ou la gériatrie. Deux nouveautés ont été mises en place cette année. La première est l’intégration d’un atelier agréé DPC, dans une approche transversale de la cancérologie autour de thrombose et cancer, oncosexualité et oncofertilité. La deuxième est la création, en plus du prix poster, d’un prix pour la meilleure communication orale. Enfin, au cours de la soirée proposée le jeudi 4 octobre 2019, vous aurez l’occasion de vous détendre en profitant d’un spectacle « découverte de la culture bretonne ». Nous attendons donc vos communications orales et affichées afin, une fois de plus, de mettre en valeur le travail effectué par les réseaux, et nous espérons vous voir nombreux au magnifique Couvent des Jacobins à Rennes, capitale de la Bretagne ! Dr Joël CASTELLI Président Oncobretagne

M'inscrire
Ajouter calendrier
Ajouter au calendrier2019-10-03 09:00:002019-10-04 17:00:0010ème Congrès National des Réseaux 2019 ÉTHIQUE ET CANCER : UN PARCOURS DE VIE L'édito du Président : Dr Joël CASTELLI, Président Oncobretagne Le Réseau Régional de Cancérologie Oncobretagne est heureux et honoré d’accueillir, les 3 et 4 octobre 2019, la 10e édition du Congrès National des Réseaux de Cancérologie dans le tout nouveau Centre des Congrès installé au sein du Couvent des Jacobins de Rennes. L’évolution rapide des moyens thérapeutiques a été associée à la fois à une amélioration du pronostic, rendant d’autant plus nécessaire la prise en compte de « l’après cancer » mais également à une augmentation exponentielle du coût des traitements, amenant à des questionnements au niveau de notre société. La complexité de ces traitements pose également la question de leur accessibilité sur le territoire.  Dans le même temps, notre société est de plus en plus méfiante vis-à-vis des évolutions scientifiques de la médecine (dépistage, vaccinations…). Face à ces changements, objets à la fois d’espoirs et d’interrogations, nous avons proposé d’axer cette 10ème édition du CNRC autour de « éthique et cancer : un parcours de vie ». Cela sera l’occasion d’aborder tout d’abord l’éthique du point de vue des professionnels mais également du coté des patients. L’application pratique au quotidien d’une approche éthique sera présentée à travers trois situations particulières (oncogénétique, recherche clinique et soins palliatifs). La question du coût d’accès aux soins sera discutée au cours de deux tables rondes. Différents ateliers seront proposés au cours de ces deux journées, autour de la prise en charge et de l’accompagnement du patient, de la coordination notamment au regard du virage ambulatoire mais aussi pour des prises en charge spécifiques telles que la pédiatrie ou la gériatrie. Deux nouveautés ont été mises en place cette année. La première est l’intégration d’un atelier agréé DPC, dans une approche transversale de la cancérologie autour de thrombose et cancer, oncosexualité et oncofertilité. La deuxième est la création, en plus du prix poster, d’un prix pour la meilleure communication orale. Enfin, au cours de la soirée proposée le jeudi 4 octobre 2019, vous aurez l’occasion de vous détendre en profitant d’un spectacle « découverte de la culture bretonne ». Nous attendons donc vos communications orales et affichées afin, une fois de plus, de mettre en valeur le travail effectué par les réseaux, et nous espérons vous voir nombreux au magnifique Couvent des Jacobins à Rennes, capitale de la Bretagne ! Dr Joël CASTELLIPrésident Oncobretagne LE COUVENT DES JACOBINS, CENTRE DES CONGRÈS DE RENNES MÉTROPOLE, RennesRéseau Onco Occitanie contact@onco-occitanie.frEurope/Parispublic
Organisateur

15èmes journées nationales SoFOG

La Société Francophone d’Onco-gériatrie vous donne rendez-vous à Lille Grand Palais les 26 et 27 septembre 2019 pour ses 15èmes journées nationales autour de 2 grandes thématiques : - Thérapies ciblées - Co-management en onco-gériatrie   Cette année, à nouveau près de 400 gériatres, oncologues, paramédicaux et plus généralement les professionnels de santé au service des patients âgés atteints de cancer sont attendus à cet évènement majeur pour faire le point sur l’actualité de l’onco-gériatrie.   Pour cette nouvelle édition, place à une thématique innovante : les thérapies ciblées dans le traitement du cancer des personnes âgées et à un thème complexe et central : le co-management par les oncologues, gériatres et soignants. La session paramédicale qui a connu un franc succès l’année dernière est renouvelée et sera une nouvelle occasion pour les équipes françaises et belges, d’échanger sur leur pratique. La commission des internes et des jeunes médecins se réunira la veille du congrès dès le mercredi soir, et proposera au cours du congrès, leur projet pour l’année à venir   Toutes les informations sur le congrès sont disponibles en ligne sur http://www.congres-sofog.com/

M'inscrire
Ajouter calendrier
Ajouter au calendrier2019-09-26 08:00:002019-09-27 16:00:0015èmes journées nationales SoFOG La Société Francophone d’Onco-gériatrie vous donne rendez-vous à Lille Grand Palais les 26 et 27 septembre 2019 pour ses 15èmes journées nationales autour de 2 grandes thématiques : - Thérapies ciblées - Co-management en onco-gériatrie   Cette année, à nouveau près de 400 gériatres, oncologues, paramédicaux et plus généralement les professionnels de santé au service des patients âgés atteints de cancer sont attendus à cet évènement majeur pour faire le point sur l’actualité de l’onco-gériatrie.   Pour cette nouvelle édition, place à une thématique innovante : les thérapies ciblées dans le traitement du cancer des personnes âgées et à un thème complexe et central : le co-management par les oncologues, gériatres et soignants. La session paramédicale qui a connu un franc succès l’année dernière est renouvelée et sera une nouvelle occasion pour les équipes françaises et belges, d’échanger sur leur pratique. La commission des internes et des jeunes médecins se réunira la veille du congrès dès le mercredi soir, et proposera au cours du congrès, leur projet pour l’année à venir   Toutes les informations sur le congrès sont disponibles en ligne sur http://www.congres-sofog.com/ Grand Pallais, , LilleRéseau Onco Occitanie contact@onco-occitanie.frEurope/Parispublic

Nouvel état des lieux sur l’oncogénétique en 2017

L’Institut National du Cancer publie une nouvelle synthèse détaillant l’activité 2017 des consultations et des laboratoires d’oncogénétique. Elle permet de dégager les points forts et axes d’amélioration du dispositif national d’oncogénétique qui s’organise autour de 148 sites de consultation, 26 laboratoires chargés de réaliser les tests génétiques et 17 programmes de suivi multidisciplinaire. ​ ​ Consulter la synthèse

Utilisation du DCC pour un suivi et un partage…

Les praticiens lors de la prise en charge d’un patient à l’hôpital ont besoin de connaitre de manière simplifié, les traitements anti-cancéreux qui ont été administrés ou réalisés, et les problèmes survenus lors de l’administration. Pour les patients qui ont une administration des anti-cancéreux en ambulatoire, la traçabilité d’administration est réalisée a posteriori ou de manière automatique sans aucune information sur la manière dont celle-ci s’est déroulée. Pour répondre à ces deux objectifs, un projet d’échange entre le DCC et les logiciels de chimiothérapie a été initié en 2017. ​ Consulter le poster présenté lors du 9e Congrès National des Réseaux de Cancérologie les 4  et 5 octobre 2018 à Lyon

Information sur l’efficacité et l’impact des…

Santé publique France et INCa apportent un éclairage sur les éléments à prendre en compte dans l’interprétation des données d’efficacité et d’impact des vaccins HPV à partir des données en vie réelle. 1. Les données en vie réelle valident l’efficacité du vaccin Les vaccins contre les HPV ont démontré leur efficacité en vie réelle et leur impact sur la prévalence des infections HPV et les lésions précancéreuses du col de l’utérus (Australie, Suède, Ecosse, Etats-Unis, Belgique, Allemagne, Nouvelle-Zélande, Danemark, Canada). Il n’y a pas à ce jour de données montrant un remplacement des génotypes vaccinaux par des génotypes non vaccinaux suite à l’introduction des vaccins contre les infections à HPV. 2. Il est trop tôt pour observer l’efficacité des vaccins contre les infections à HPV sur l’incidence du cancer du col de l’utérus d’après les données des registres L’impact de la vaccination sur les cancers du col de l’utérus ne peut commencer à être visible que plus de 10 ans après l’introduction des vaccins en raison du délai long entre l’infection par les HPV oncogènes et la survenue d’un cancer (le plus souvent entre 10 et 30 ans). Les jeunes filles vaccinées à 12-13 ans en 2007 (tranche d’âge optimale pour la vaccination puisque les jeunes filles ont très peu de chances d’avoir été en contact avec le virus HPV) ont eu 19-20 ans en 2014. Les données d’incidence du cancer du col de l’utérus sont disponibles jusqu’en 2012 ou 2015 (via Global Cancer Observatory et Nordcan respectivement) et il est donc trop tôt pour observer un impact de la vaccination contre les HPV sur les cancers du col de l’utérus chez les 20-24 ans. L’impact sera visible lorsque les premières cohortes de jeunes filles vaccinées à la préadolescence atteindront l’âge de l’entrée dans le dépistage du cancer du col de l’utérus (i.e. entre 2020 et 2025 dans les pays ayant introduit la vaccination chez les adolescentes en 2007). Les données d’incidence du cancer du col de l’utérus chez les femmes âgées de 25-29 ans en 2014 concernent, selon les pays, des femmes non vaccinées ou des femmes vaccinées « en rattrapage », soit après 14 ans, âge pour lequel l’efficacité attendue du vaccin est moindre en raison de la possibilité pour ces jeunes filles d’avoir déjà été en contact avec le virus HPV avant la vaccination. 3. Une augmentation de l’incidence des cancers du col de l’utérus chez les femmes âgées de 25 à 49 ans dans certains pays est observée mais sans rapport avec la vaccination contre les HPV Dans certains pays, les données d’incidence montrent une augmentation de l’incidence du cancer du col de l’utérus chez les femmes âgées de 25 à 49 ans et ce dès le début des années 2000, c’est-à-dire antérieurement à l’introduction des vaccins HPV arrivés sur le marché à partir de 2006/2007. Ces femmes n’ont pas été concernées par la vaccination HPV. Les raisons de ces évolutions sont à investiguer en fonction du contexte de chaque pays car les causes de l’évolution de l’incidence du cancer du col de l’utérus peuvent être multiples, par exemple : évolution du taux de participation et des modalités de dépistage du cancer du col de l’utérus, évolution des comportements sexuels (âge des premiers rapports sexuels, nombre de partenaires, type de pratique sexuelle) avec pour conséquence une augmentation de l’exposition aux HPV.

Publication du Rapport d'Activité 2018 d'Onco…

Consulter le Rapport d'Activité Depuis le 1er Janvier 2018, l’Occitanie a son réseau régional de cancérologie : Onco-Occitanie. Le réseau est né de la fusion d’Oncomip (ex Midi-Pyrénées) et OncoLR (ex Languedoc-Roussillon). Onco-Occitanie n’apparait pas de novo et bénéficie des actions des 2 ex-réseaux en place depuis près de 20 ans. La 1ère Assemblée Générale du nouveau réseau a eu lieu le 6 février 2018. Elle a permis la mise en place de son Conseil d’Administration (CA) et l’élection des membres du Bureau avec une composition équilibrée entre les différents acteurs de la cancérologie sur la grande région. Le Pr David Azria, coordonnateur du pôle de radiothérapie oncologique de l'Institut du Cancer de Montpellier, a été élu Président pour un mandat de 3 ans. Onco-Occitanie, association loi 1901, est désormais, par sa taille, l’un des plus importants réseaux de cancérologie en France : il couvre 13 départements et fédère près de 200 membres, acteurs de la cancérologie. La 1ère année de fonctionnement a été consacrée à la mise en place des fondations du nouveau réseau, et notamment la mise en place de groupes de travail régionaux, par organe ou transversaux, associant des professionnels de toute la région, de tous les secteurs d’activité, ville et hôpital… Avec comme mission d’aider la cellule de coordination et les instances à prendre les bonnes décisions basées sur les acteurs de terrain. Les fondations du réseau sont en place et solides. Et même si la route est encore longue, les 1ers résultats sont visibles : réunions régionales, RCP de Recours, projet hématologique, lien réseau/3C, oncogériatrie, oncopédiatrie, prise en charge des adolescents et jeunes adultes, … Autant de projets qui montrent que l’esprit de collaboration des acteurs de la cancérologie s’incarne désormais au sein du réseau Onco-Occitanie. Consulter le Rapport d'Activité

Publication des estimations d’incidence et de…

Nouvelles données : synthèse régionale et données d’incidence et de mortalité pour 24 localisations cancéreuses à l’échelle de la région et des départements qui la composent, rassemblées au sein d’un profil régional.Découvrez le profil régional d'Occitanie en cliquant ici Le réseau français des registres des cancers (réseau Francim), le service de Biostatistique-Bioinformatique des Hospices Civils de Lyon, Santé publique France et l’Institut national du cancer publient de nouvelles estimations d’incidence et de mortalité par cancers à une échelle régionale et départementale (les 13 régions métropolitaines, la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique) pour 19 tumeurs solides, quatre entités hématologiques et l’ensemble des cancers. Cette nouvelle production d’indicateurs sur les cancers a été spécialement réalisée pour répondre aux besoins des Agences régionales de santé exprimés notamment à travers l’enquête réalisée par Santé publique France en 2015 sur leurs attentes en matière de données de surveillance épidémiologique des cancers. Pour accompagner cette quantité importante d’informations, des fiches synthétiques comportant cartes, graphiques et commentaires ont été réalisées dans le cadre d’un travail conjoint regroupant en région, le (ou les) registre(s) des cancers (quand il y a un registre dans la région) et la délégation régionale de Santé publique France (Cire). Une attention particulière a été portée à l’interprétation des disparités géographiques de chaque indicateur (incidence et mortalité) afin que les ARS disposent d’informations opérationnelles adaptées à leur propre région pour leur permettre de dégager des orientations de santé publique à l’échelle de leurs territoires. Ces estimations seront envoyées aux médias régionaux et nationaux peu avant leur mise en ligne le 23 janvier sur les portails de données et sites de Santé publique France  (https://geodes.santepubliquefrance.fr et http://www.santepubliquefrance.fr/) et de l’Institut national du cancer (http://lesdonnees.e-cancer.fr/ et https://www.e-cancer.fr/).

Appel à projets : Symposium International AFRCP…

You are welcome to submit an abstract to present your experience and share your expertise. Both AFRCP and non-AFRCP members are allowed to submit abstracts. Abstracts should be prepared as following: • An English language abstract must be in the terminology familiar to specialists. • The text should be succinct and substantive. Beside presenter’s full names and affiliations, the abstract must include: purpose, methods, results,conclusion and significance. • Submit a document no longer than 500 words. After consideration and selection by the scientific board, you will be notified if your abstract is considered for poster session or for both poster session and oral communication. Please select the session in which you consider your abstract would be the most relevant. Nevertheless, scientific board retains the right to decide which session is the most appropriate. Wednesday, October 23rd, 2019: - Session I – METABOLISM AND SIGNALING (oral presentation) - Session II – IMMUNITY AND TUMOR PLASTICITY (oral presentation) Thursday, October 24th, 2019: - Session III – PRE-CLINICAL AND CLINICAL (oral presentation) - Session IV – TUMORAL HETEROGENEITY AND PRECISION MEDICINE (oral presentation) ABSTRACT SUBMISSION AND OPENING : TUESDAY, JANUARY 2ND, 2019 DEADLINE FOR ABSTRACTS SUBMISSION : FRIDAY, SEPTEMBER 6TH, 2019 DETAILS AND SUBMISSION ON : WWW.PCS-2019.COM   La réunion se tiendra du mercredi 23 octobre 2019 à 9h30 au jeudi 24 octobre 2019 à 17h15 à l'Hotel Dieu Saint-Jacques, 31100 Toulouse > Pour en savoir plus : cliquez ici > Programme : cliquez ici > Pour vous inscrire : cliquez ici

Cancer épithélial de l'ovaire : nouvelles…

Les recommandations de bonnes pratiques « Conduites à tenir initiales devant des patientes atteintes d’un cancer épithélial de l’ovaire » élaborées par le groupe FRANCOGYN en partenariat avec la SFOG et ARCAGY-GINECO sous l’égide du CNGOF,  a reçu le label de l’Institut National du Cancer. Télécharger les recommandations en cliquant sur les liens ci-dessous: Synthèse - Conduites à tenir initiales devant des patientes atteintes d'un cancer épithélial de l'ovaire (décembre 2018) Thésaurus - Conduites à tenir initiales devant des patientes atteintes d'un cancer épithélial de l'ovaire (décembre 2018)