Oncofertilité

Etat des lieux régional de l’accès à une consultation d’oncofertilité chez les femmes jeunes ayant un cancer du sein

2012 à 2017

Etude réalisée par l’ex réseau Oncomip en Midi-Pyrénées

Contexte

Une étude préliminaire réalisée dans le cadre du travail de thèse du Dr Anna GOSSET intitulée « Etat des lieux de l’information relative à l’oncofertilité par les praticiens prenant en charge des jeunes patientes atteintes du cancer du sein », a montré que seulement 20% des femmes atteintes d’un cancer du sein traité par chimiothérapie ont eu recours à la consultation d’oncofertilité. La population étudiée se composait de femmes âgées de 18 à 40 ans traitées par chimiothérapie pour un cancer du sein en Midi-Pyrénées de janvier 2012 à décembre 2017.
Nous supposons que certains facteurs sociaux, démographiques, géographiques, professionnels peuvent influencer majoritairement le recours ou non la conservation et à la préservation de la fertilité.

Objectif

Nous souhaiterions étoffer notre réflexion pour tenter de répondre à deux questions :

  • Quels sont les facteurs explicatifs du faible taux observé : recours faible à la consultation d’oncofertilité, désintérêt des praticiens ou refus des patientes?
  • Quels sont les facteurs influençant l’accès à une consultation et une préservation d’oncofertilité ?

Avis CEREES N°TPS 22244
Décision CNIL DR-2017-399

Contenu personnalisé

Déroulé de l'étude

Etude observationnelle rétrospective. Il s’agit d’une étude en 2 volets :

  • 1er volet : Evaluation du pourcentage de patientes de moins de 40ans ayant eu une chimiothérapie pour cancer du sein et qui ont bénéficié d’une consultation d’oncofertilité en Midi-Pyrénées.
  • 2ème volet : Enquête auprès des oncologues sur leur connaissance de la prise en charge de l’onco-fertilité dans le cancer du sein

Protocole

Etude en deux parties:

  • Envoi d’un questionnaire en ligne aux oncologues médicaux et aux chirurgiens opérant les cancers du sein
  • Croisement de différentes bases de données pour réaliser l’état des lieux de l’accès à la consultation d’oncofertilité dans la région :
    • Base de consultation du service d’AMP de l’Hôpital Paule de Viguier et de la clinique Saint-Jean du Languedoc
    • Base du DCC : extraction des patientes de 40 ans ou moins présentées en RCP  pour un cancer du sein entre 2012 et 2017
    • Base de données de chimiothérapie des établissements prenant en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein entre 2012 et 2017 (pour identifier les patientes du DCC ayant reçu un traitement de chimiothérapie).
picto_document

 Protocole détaillé

 

Planning
Durée du recueil 2 mois : d’avril à mai 2019

Organisation du recueil
Recueil par un étudiant en master 2 de santé publique : dossiers médicaux  des oncologues

Sélection de la population

Retombées attendues
Identifier des facteurs influençant significativement le choix de recours permettra de définir une politique de santé plus précise et plus efficace dans les années à venir.

Comité de pilotage    

  • Réseau Onco-Occitanie    
  • Animateurs du groupe de travail Oncofertilité du réseau
  • Registre des cancers du Tarn    
  • Equipe 5/U1027 /Inserm
  • Equipe 4 / U1027 / INSERM

Coordination opérationnelle    

  • Chef de projet du réseau     

Recueil de données     

  • Interne de médecine gynécologie  
  • Chef de projet du réseau    

Analyse des données    

  • Data manageur du registre du Tarn    
  • Médecin épidémiologiste du registre du Tarn    

    
Collaborations     

  • Centres de Coordination en Cancérologie (3C) de Midi-Pyrénées
  • Centre de consultation en oncofertilité
  • Service de pharmacie hospitalière
Spécialités
Fertilité
Évaluation / Statistiques
Sénologie