Le dispositif d'annonce

Le dispositif d’annonce a été mis en place pour « permettre aux patients de bénéficier de meilleures conditions d’annonce du diagnostic de leur maladie. » (Plan Cancer 2003-2007, mesure 40)

Ce dispositif prévoit des temps de discussion et d’explication de la maladie et du traitement. L'objectif est d’apporter au patient une information adaptée, progressive et respectueuse.

Le dispositif d’annonce est construit en quatre temps, chacun correspondant à quatre étapes de prise en charge :

  • Un temps médical qui doit permettre au malade d’assimiler les informations reçues : une ou plusieurs consultations médicales sont dédiées à l’annonce du diagnostic et à la proposition de traitement.
  • Un temps d’accompagnement soignant, (effectué par un(e) infirmièr(e) ou un manipulateur en radiothérapie)  permettant au malade ainsi qu’à ses proches de compléter les informations médicales reçues, d’être informé sur ses droits et sur les associations pouvant lui venir en aide.
  • Un temps de soutien proposant un accompagnement social et l’accès à différents soins dits de support (prise en charge des effets secondaires des traitements spécifiques, psychologue, kinésithérapeute, diététique...)
  • Un temps d’articulation avec la médecine de ville pour optimiser la bonne coordination entre l’équipe soignante de l’établissement de santé et le médecin traitant.

Le dispositif d'annonce est en voie de généralisation à tous les services de la région prenant en charge des patients atteints d'un cancer.